Gourmandises & compagnie

11 juin 2015

Salon Envie d été - C'est demain

C'est le nouvel évènement de l' été de l'ouest parisien !

AFFICHE EE BD

Cliquez sur les images pour en savoir plus

Je vous accueillerai sur mon stand (n°8 allée 53) que je partage avec une autre gourmande dans l'espace "Paris à l Ouest", avec d'autres créatrices.

Vous y trouverez bien sûr  les incontournables du petit déjeuner estival et pour les accompagner les délicieuses gaches de mon amie Christine, à moins que vous ne craquiez pour ses madeleines sans gluten ou mes savoureuses guimauves à la pulpe de fruit (mais ne tardez pas, elles s'envolent en un éclair ^-^.

best off ete

Vous trouverez aussi plein d'idées de coffrets thématiques : Apéro entre amis, Tea time avec du thé oolong, Matin câlin, Saveurs d'enfance avec caramels salés et pâtes de fruits etc...

Nous n'avons pas oublié votre pause goûter, à déguster sur place, et pour vous rafraichir une sélection de sirops aromatiques naturels.

Un jeu concours  est même prévu  avec le blog Paris à l'ouest pour vous permettre de gagner un des 15 lots offerts par les créatrices  du village.

concours stand

 

Bref, il ne manque plus que vous pour que la fête soit réussie !

 

Posté par Gourmandises cie à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


01 juin 2015

Invitations à gagner !

Je ne vais pas être très présente en juin sur cette page en raison des expos à venir et de l'activité qui s'intensifie en cuisine

Alors pour vous faire patienter, je vous offre un petit cadeau !

IMG_4274

Voici 5 invitations à gagner pour venir me rencontrer sur salon Envies d'été (12 au 14 juin), un concentré de toutes les tendances en matière de maison, déco, jardin et saveurs. Je vous en ai parlé dans mon avant dernier article

A NE PAS MANQUER : LE et l'unique village de Paris à l'Ouest qui m'y accueille ainsi qu'une quinzaine de créatrices, coups de cœur du blog.


Pour tenter votre chance, c'est ultra facile ! Il vous suffit d'avoir ou d'aller  liker ma page facebook et de mettre un commentaire sous le post {C'est cadeau}.

Vous pouvez doubler votre chance sur le blog de Paris à l'Ouest ! C'est pas chouette ça?


Je vous communiquerai les résultats ce jeudi. Bonne chance !

Posté par Gourmandises cie à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2015

Carottes glacées au sirop de plante

Carottes glacées au sirop de plante

carottes glacée au sirop

Pour 2 personnes :
10 carottes fanes
2 càs de sirop de sauge (option : romarin,thym)
30 g de beurre
Sel, poivre

Éplucher les carottes et garder 1 cm de fanes.  Déposer les légumes dans une poêle. Salez, poivrez.

Verser le sirop de plante aromatique (romarin, sauge)  et le beurre. Ajouter de l’eau, à peine à hauteur des carottes.

Poser  par-dessus du papier sulfurisé au diamètre de votre poêle. Faire quelques trous.

Porter l’eau à ébullition sur feu vif puis baisser le feu pour ne garder qu’un petit frémissement et compter 25-30 minutes de cuisson.

En fin de cuisson, retirer les carottes, réduire la sauce pour n’en garder que 3-4 cuillères à soupe. Remettre à ce moment-là les carottes pour terminer leur glaçage et servir avec une viande blanche par exemple.

Suggestion : saupoudrer le plat de quelques amandes grillées.
Source : Chef Nini

Mes produits vous inspirent des idées gourmandes ? N’hésitez pas à me faire part de vos astuces ; nous les partagerons avec d’autres gourmands ! 

  Laissez-moi vos commentaires ; j'adore vous lire !
Pour ne rien rater de l'actualité de Gourmandises & compagnie,

abonnez-vous à la page FACEBOOK

Posté par Gourmandises cie à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 mai 2015

A l'affiche de juin !

Plusieurs événements programmés en juin où se rencontrer:

Vendredi 5 juin de 10h à 19h et

samedi 6 juin de 10h à 18 heures

AffichePrintempsDesCréatrices

 

Fidèle à son rendez-vous annuel (le 7eme), le Printemps des Créatrices s'installe cette année dans le cadre prestigieux et chaleureux de l’Ermitage.

Le Printemps des créatrices est le lieu où trouver une sélection unique d’objets pour soi et pour offrir, toujours en renouvellement pour que chacune et chacun puisse toujours avoir l’idée cadeau délicate, personnalisée, pleine de sens, et belle !

Vendredi 12 juin de 10h à 19h, samedi 13 juin de 10h à 19h et

dimanche 14 juin de 10h à 18h

 

enviedete

 

Après le Printemps des Créatrices​, je vous convie sur l'ile des impressionnistes à Chatou (78). En effet, j'ai l'immense  joie de faire partie de la sélection des exposants du blog Paris à l'ouest à l'occasion d'Envies d'été.

Première édition pour ce salon de l'art de vivre en été, à 20 mn de l'étoile en RER A.

J'y exposerai au sein du village du blog Paris à l'ouest, avec plusieurs autres amies créatrices, dont Christine qui confectionne de savoureux petits gâteaux que vous pouvez d'ailleurs trouver dans mes coffrets gourmands

cadeaux printemps 15

Cliquez sur la photo pour découvrir nos offres

 Samedi 20 juin, de 10h à 18h

Pour ma dernière expo publique, avant les vacances d'été, nous pourrons nous rencontrer lors de la fête du commerce de Rueil Malmaison (parvis de l'église).

Il me tarde d'être en juin !

 

 

 

 

 

 

Posté par Gourmandises cie à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 mai 2015

Guerillas urbaine

En 2015, la Semaine du développement durable devient européenne (SEDD) et elle  change de dates : du samedi 30 mai au vendredi 5 juin

logo-semaine-europeenne-DD-FR_rose-250

L’appel à projets est ouvert à tous les champs du développement durable : consommation, biodiversité, climat, déchets, eau, emplois verts/formations, énergie, habitat, loisirs, mer/littoral, RSE, sports, tourisme, transports, urbanisme, jardinage, etc.

Quels sont les objectifs ?

  • Sensibiliser aux enjeux du développement durable
  • Apporter des solutions concrètes pour agir
  • Inciter à l’adoption de comportements responsable

Que puis-je faire à mon échelle ? Par exemple, agir pour la préservation des abeilles.

2014 a été la pire des années dans l’Histoire récente de l’apiculture française.

La France n’a jamais si peu produit de miel depuis 20 ans, et ce malgré un regain d’intérêt pour l’apiculture et une demande forte, car les colonies d’abeilles connaissent des taux de mortalité inédits, dont sont en partie responsables insecticides et parasites.

"Le déclin des populations d’abeilles, préoccupant pour la pollinisation d’importantes cultures, paraît surtout résulter de la raréfaction, ces dernières décennies, de plantes sur lesquelles ces insectes préfèrent butiner » explique Jeroen Scheper, chercheur à l’Institut néerlandais Alterra de recherche spécialisé dans l’environnement, l’un des auteurs de ces travaux parus dans les Comptes rendus de l’académie américaine des sciences (PNAS).La perte d’espaces naturels ont fortement appauvri les sources d’alimentation des abeilles. Plus de 70% des cultures, dont quasiment tous les fruits, légumes, oléagineux et protéagineux, épices, café et cacao, en dépendent très fortement.

 

ob_132b26_capture-d-ecran-2015-02-09-a-07-23 ob_82b2f8_capture-d-ecran-2015-02-09-a-07-23

 

La SEDD est une bonne occasion de sensibiliser nos enfants, de façon ludique et engagée, et de laisser s’exprimer les guérilléros qui sommeillent en nous.

Depuis quelques années, la guérilla jardinière s'empare de nos villes : des habitants frustrés de fleurs et de nature confectionnent des bombes de graines et vont discrètement les lancer dans des endroits déshérités, où les graines germeront tranquillement à l'insu de tous pour produire deux mois après des fleurs éclatantes !

Le concept de guérilla jardinière ou guerilla gardening a vu le jour à New-York en 1973, lancé par des habitants soucieux de réintroduire nature et beauté au sein des espaces déshérités de la ville. Petit à petit, une technique de fabrication des « bombes de graines » (seed bombs en anglais) s’est imposée : cette technique est largement inspirée par la pratique de l’enrobage des graines de riz dans de l’argile, créée par le Japonais Masanobu Fukuoka, père de la permaculture, dans un tout autre but que la guérilla jardinière.

Des ateliers de fabrication de bombes de graines s’ouvrent un peu partout en France lors de manifestations diverses et des guérilleros d’un nouveau genre bombardent à cœur joie les espaces déshérités en espérant les transformer en coins de nature fleuris.

Comment fabriquer et lancer des bombes de graines et vous transformer à votre tour en guérillero d'un nouveau genre ?

Choisissez les graines pour vos seed bombs

Pour fabriquer vos seed bombs, vous pouvez évidemment choisir n'importe quelles graines : mellifères, source d'alimentation pour butineurs et pollinisateurs, de fleurs, de graminées, ou même de légumes. Cependant les graines de fleurs annuelles germeront pratiquement à coups sûr et sont aussi celles qui donneront le résultat le plus spectaculaire :

  • Choisissez des valeurs sûres : graines de soucis, de tournesols, de capucines, de pavots de Californie...
  • Ou encore choisissez des mélanges de graines tout prêts, comme il en existe de toutes sortes en jardinerie : pour jachères fleuries, pour attirer les papillons, etc...

Pour que les fleurs obtenues sèment de nouvelles graines pour la saison suivante, privilégiez également des fleurs non stériles. Pour cela, récoltez les graines de votre jardin, dans la nature,  en jardinerie en sélectionnant des sachets ne présentant ni la mention hybride ni la mention F1 mieux encore en troquant vos graines avec d'autres jardiniers

Quand fabriquer des bombes de graines ?

Fabriquez de préférence vos bombes de graines peu de temps avant de les utiliser. Autrement dit, fabriquez vos bombes au moment où se sèment habituellement les graines choisies :

    • Avril convient dans les régions où les gelées ne sont plus à craindre.
    • Le mois de mai est la période idéale.
    • Évitez de lancer des bombes plus tard que fin de juin, elles ne produiraient des fleurs qu'en septembre, pour une très courte période.

De quoi ai-je besoin ?

Il vous faut des œufs, un coupe-œuf, de la terre de jardin ou du terreau et si possible un peu de compost, du papier journal, un blanc d’œuf et un pinceau, sans oublier les graines.

Je fais comment ?

 

tutto bombes a graines

 

  • Lorsque vous utilisez des œufs en cuisine, cassez juste un chapeau (en vous aidant du coupe-œuf) avant de vider l’œuf. Conservez aussi les coquilles d'œufs que vous avez mangé à la coque.
  • Conservez l’œuf et son chapeau, même si ce dernier est un peu cassé.
  • Mettez les œufs en attente, sans leur chapeau, dans une boîte à œufs.
  • Dans un saladier, mélangez de la terre de jardin ou du terreau avec un peu de compost.
  • Avec une petite cuillère, remplissez chaque œuf à moitié du mélange ci-dessus.
  • Posez les graines par-dessus.
  • Terminez de remplir l’œuf avec le mélange terre-compost, en formant une protubérance bombée sur le dessus.
  • Posez le chapeau sur l’œuf.
  • Battez très légèrement un blanc d’œuf à la fourchette dans un bol.
  • Avec le pinceau, passez un peu de blanc d’œuf en haut de chaque œuf rempli et à l'extérieur de son chapeau.
  • Découpez dans le papier journal des ronds qui viendront recouvrir l’œuf un peu plus bas que le chapeau.
  • Placez un chapeau de papier sur chaque œuf et enduisez-le de blanc d’œuf à l'aide du pinceau : le blanc d’œuf agira comme de la colle et maintiendra l’œuf bien fermé par son double chapeau de coquille et de papier.

Note : si vous devez conserver vos bombes de graines plus de quelques jours avant de les lancer, entreposez-les au sec et à l'abri de la lumière.

Où et comment lancer les bombes de graines ?

Partez en commando sans tarder et lancez vos bombes partout où vous aimeriez voir pousser des fleurs : une friche ou le pied des arbres dans la ville, une courette triste, une place de village, un jardin tiré au cordeau où ne pousse que de l'herbe tondue rase, etc… L'idée est d'introduire des fleurs et de la beauté là où il n'y en pas et là où on s'y attend le moins. Vous pouvez aussi organiser un lancer tout simplement sur votre pelouse.

  • Lancez plusieurs bombes à proximité les unes des autres, car il n’est pas certain que toutes donneront naissance à des fleurs.
  • Si vos bombes sont en coquilles d’œuf, écrasez grossièrement la coquille dans votre poing serré avant de lancer la bombe.

Il ne vous reste plus qu’à espérer une pluie prochaine, qui aidera la bombe à se ramollir et fera germer les graines.

Attention : afin de respecter les écosystèmes, ne lancez pas vos seed bombs dans des zones protégées, telles que les parcs nationaux ou les réserves naturelles. En cas de doute, mettez-vous en quête d'un autre endroit où lancer vos bombes de graines.

 

Quelques initiatives en faveur de la préservation des abeilles

En France : A coté de la  loi sur la biodiversité, naissent des initiatives . Petite entreprise familiale devenue numéro un du miel en Europe, la société Michaud est confrontée comme tous les apiculteurs français à la raréfaction des abeilles.Pour préserver les abeilles, et assurer la survie de son activité, la famille Michaud a créé en avril 2014 sa fondation « Lune de Miel », destinée à soutenir des projets liés à la préservation de l’abeille et à la sauvegarde de l’apiculture. Chacun de nous peut jouer un rôle pour protéger les pollinisateurs en améliorant leur habitat, en plantant par exemple des fleurs le long des autoroutes ou en étendant l’habitat dans des zones de conservation.

 

A Londres : surfant sur la sensibilité de l’homme aux messages visuels, le street artiste londonien Louis Masai Michel a décidé d’exercer son art pour cette noble cause. L’idée lui est venue alors qu’il revenait d’un voyage en Afrique du Sud durant lequel il a travaillé sur un projet de préservation des animaux en danger. Là-bas, il a observé l’importance du travail des abeilles sur le bon fonctionnement des écosystèmes de la planète, ainsi que les lourdes implications du syndrome d’effondrement de leurs colonies.

Les rues de Londres ont vu naître ces premières peintures engagées en faveur de l’abeille vers 2014 notamment avec l’aide de Jim Vision, un autre street-artiste. Très vite, le mouvement a été repris à Bristol, Devon, Glastonbury, en Croatie, à New York, à Miami jusqu’en Nouvelle Orléans. Les réseaux sociaux se sont emparés du mouvement, notamment à travers le hashtag #savethebees.

bees-1

 

Au Québec, le collectif d'apiculteurs québécois Alvéole vous propose une appli qui détermine les zones de butinage des abeilles et en déduit l'emplacement idéal pour implanter une ruche urbaine...https://www.soonsoonsoon.com/bp10253

 

Sources :

https://mrmondialisation.org/les-abeilles-envahissent-les-murs-de-londres-et-cest-positif/

http://www.developpement-durable.gouv.fr/-La-Semaine-europeenne-du-

Posté par Gourmandises cie à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :