Cette spécialité toulousaine à base d’amandes, d’abricot et de citron confit est un dessert très ancien, typique de la cuisine occitane.

Le Fenetra

fenetra

Pâte sablée :
150 g de beurre
135 g de sucre
1 zeste de citron
1 sachet de sucre vanillé
270 g de farine
une pincée de sel

  Garniture :
250 g de  confiture d’abricots
90 g de citron confit
5 blancs d’œufs
60 g de sucre semoule
50 g de farine
75 g de poudre d’amandes
75 g de sucre glace

 

Préchauffer le four à 180°.

Mélanger la farine, le sucre et le sel dans un saladier. Ajouter le beurre et sabler la pâte du bout des doigts. Ajouter le jaune d’œuf et façonner la pâte en boule, la filmer et mettre au minimum 1h00 au réfrigérateur.

Déposer la poudre d’amande sur la plaque du four et la faire torréfier (brunir). Dès que la pâte est homogène, l’étaler de façon à former un grand ovale. Rabattre légèrement les bords, retourner la pâte sur une plaque de cuisson couverte de papier sulfurisé et presser les bords joliment. 

Préparer la garniture : battre les blancs en neige, ajouter le sucre en le saupoudrant, comme pour faire une meringue. Ajouter la farine, la poudre d’amande, l’Amaretto et remuer à la spatule.

Mélanger les dés de citron confit et la confiture d’abricots ,  étaler le tout sur la pâte. Verser enfin la préparation aux blancs d’œuf. Décorer avec encore quelques morceaux de citron.

Enfourner pour 25/30 minutes à 180° sans ventilation.

Le saviez-vous ?

Son origine remonte aux Romains qui le consommaient durant la fête des morts et dont le nom provient des Feretralia, manifestation qui se déroulait en mars Les Toulousains se rendaient alors en procession à la grande nécropole du sud de la ville. Au 18e siècle, cette fête devient procession festive, avec des jeux et plusieurs spectacles de rue. 

Mes produits vous inspirent des idées gourmandes ? N’hésitez pas à me faire part de vos astuces ; nous les partagerons avec d’autres gourmands !

fbk