Admiration. A quoi pensiez-vous ?

Il est trop fort ce Christophe ! Entre nous, on peut bien se permettre ce genre de familiarité (de toutes les façons, il n’en saura rien).
Christophe Michalak a l’art et la manière de revisiter les recettes de pâtisseries, de les magnifier de les rendre plus gourmandes encore, y compris les classiques du dimanche tel le millefeuille. Non content d’être un cador de la pâtisserie, d’avoir une gueule d’ange, le bonhomme a le chic pour rendre sexy le plus classique des desserts.

Vous l’aurez compris, Michalak est le viagra de mes envies pâtissières. Un coup de mou ? Il me suffit de feuilleter l’un de ses ouvrages ou articles de magazine pour qu’il réveille ma libido gourmande. Je sors mes accessoires (j’avoue, je suis très accessoires : maryse, cul-de-poule, fouet, batteur…), je mets la tenue adéquate,
pinup_cooker2

j’rigooole, je m’enferme dans la cuisine pour un tête à tête avec Christophe et là, c’est no limit ! 
Il faut que je vous avoue que j’ai la pâtisserie égoïste (pour sa partie réalisation). Quand je m’attaque à un nouveau défit, il faut absolument qu’on me fiche la paix. Empêcheur de pâtisser en rond, s’abstenir.

La dernière crise de manque m’a surprise samedi au petit-déjeuner alors que je feuilletais Gala Gourmand de juillet. J’adore bouquiner des magazines de cuisine en petit-déjeunant comme d’autres lisent l’équipe ou prennent connaissance des derniers soubresauts de la bourse. Ce moment de la journée est celui que je préfère, celui où mon seul “stress” est celui de décider avec quelle confiture je vais déguster ma première tartine.Puis quelle sera la suivante…
Tous chakras ouverts et sens aux aguets, voila t’y pas que Christophe me fait un clin d’œil avec son “Jardin Gourmand”. Il m'offrait le dessert idéal pour célébrer dignement la fête de monsieur Gourmandises.

 jardin gourmandversion Gala Gourmand

Mille et une feuilles
Pour la pâte :
250gr de pâte feuilletée achetée chez votre artisan boulanger

100 gr de sucre glace
Pour la crème :
20 cl de lait

12 cl de crème fluide à 30% de MG
3 jaunes d’œufs (environ 30gr)
1 feuille ½ de gélatine (environ 3gr)
170gr de mascarpone
15 g de maïzena
40 g de cassonade
1 gousse de vanille

un pot de Sortilège (confiture framboises violette)
Des fruits rouges, des fleurs, de la menthe fraiche

 
Etape 1 : cuisson de la pâte
Etalez la pâte sur 2 mn d’épaisseur à l’aide d’un rouleau sur un plan de travail légèrement fariné et piquez-la avec une fourchette.

Découpez un grand rectangle.Posez la pâte sur la plaque d’un four entre deux feuilles de papier cuisson puis posez une deuxième plaque de cuisson (pas trop lourde et si possible perforée)dessus.
Faites cuire à 180° environ 30 mn, il faut que la pâte prenne une couleur brun caramel
Etape 2 : la crème vanillée
Faites tremper la gélatine dans de l’eau froide.

Mélangez énergiquement au fouet le reste des ingrédients de la crème dans une casserole.
Posez sur feu moyen et portez à ébullition en fouettant constamment. Ôtez du feu dès que la crème est lisse et épaissit de façon visible.
Hors du feu, ajoutez la gélatine essorée et mixer avec un mixer plongeant dans la casserole.
Versez dans un plat peu profond.Filmez pour éviter qu’une croute se forme à la surface et réservez la 24 heures au réfrigérateur.
Etape 3 : Caraméliser la pâte
Posez une plaque bien droite sur le feuilletage pour le tasser légèrement, retourner le tout et saupoudrer de sucre glace (100 gr environ)

Mettez sous le grill du four quelques minutes pour caraméliser le sucre
Retirez du four, attendre quelques minutes et coupez trois bandes rectangulaires
Laissez refroidir à température ambiante
Etape 4 : Dressage et finitions
Fouettez la crème pour bien l’aérer. Mettre la crème dans une poche sans douille,

et déposez de grosses noix régulières sur un rectangle de feuilletage caramélisé.Dans les interstices, garnissez de petites noisettes de Sortilège.
Répartir les fruits puis les fleurs et la menthe, éventuellement des éclats de dragées;

Déguster sans attendre !

jardin de gourmandises
version Gourmandises & cie

Mes variantes, mes conseils : n’ayant de mascarpone, j’ai utilisé du Philadelphia dans les mêmes proportions. Pas plus de fleurs fraiches ni de dragées à portée de mains. A la place, j’ai réalisé un caramel à la violette dont j’ai parsemé mes mille feuilles d’éclats.
Pour la pâte feuilletée, je n'utilise plus que celle de chez Francois au feuilletage incomparable. Les Parisiens la trouveront chez G Detou, sinon, vous pouvez la commander par internet.
La crème vanillée doit se préparer au moins 4 heures à l'avance, 24 heures c'est mieux et elle peut se conserver dans le frigo jusqu'à 7 jours. 

Le making off video de la recette originale est visible en cliquant sur la photo du Gala Gourmand.