La nature est drôlement bien faite pour les gourmands !

La saison des fraises bat son plein et voilà que les fleurs de sureau sont à leur apogée. Les ombelles fragiles s'agitent gracieusement au gré du vent : il est temps de les cueillir!

ombelle-sureau

Vous en avez sûrement aperçu ; en fait il y en a partout autour de vous : sur la route (éviter de cueillir ces spécimensen raison de la pollution), dans les jardins, en lisière de forêt… Attention toutefois de ne pas les confondre avec le sureau yèble qui est toxique en raison de ses propriétés vomitives et laxatives. Celui dont il s'agit ici est le sambucus nigra (sureau noir)dont je vous indique les vertus en fin d'article.

Pour ma part, j’ai découvert le sureau gustativement parlant il y a quelques années, en sirotant un verre de vin de sureau, servi bien frais  un soir d’été sous une tonnelle. Le vin de sureau arrive à capturer dans la bouteille le parfum de la campagne au printemps ! Un parfum de buisson de lilas, d'orties, de jardin de curé jaillit quand on enlève le bouchon.

La fleur de sureau a un parfum plus prononcé, pas autant que celui de la lavande, mais il faut l'utiliser avec parcimonie. Son goût est fruité et rappelle un peu celui du litchi.

L'un des accords privilégiés de la fleur de sureau, c'est justement avec la fraise qu'elle accompagne merveilleusement, ainsi que la rhubarbe. Celle du jardin est particulièrement généreuse et je viens de recevoir un magnifique arrivage de Garriguettes.

fraise rhubarbe

L’histoire, la recette était écrite : voici Douceur de printemps qui vient clore la quadrilogie des saisons gourmandes !

douceur de printemps

Le saviez-vous ?

Le sureau noir a des propriétés purgatives, sudatives, laxatives. On s'en sert pour combattre notamment les rhumes et la grippe. Les fleurs de sureau noir sont sans doute la partie la plus intéressante de la plante, tant pour leurs propriétés médicinales et culinaires que pour leur parfum merveilleux. Les fleurs de sureau sont également dénommées la vanille du pauvre. On comprend pourquoi quand on les utilise pour parfumer une crème par exemple !
Le sirop de fleurs de sureau est un grand classique du printemps; une fois séchées, les fleurs de sureau entrent dans la composition de nombreuses recettes à réserver aux fines bouches !
On en fait par exemple des tisanes, on peut même tremper les ombelles retournées dans la pâte à crèpe et les faire cuire pour en faire de délicieuses galettes. On peut faire du Kir au sirop de sureau, du vin pétillant de fleurs de sureau.

Histoires et légendes :

Le sureau est aussi appelé le prince des ruines, car il pousse fréquemment dans les décombres et les vieux murs de pierre écroulés des maisons abandonnées...En dehors de ces nombreuses propriétés, culinaires, médicinales, ou autres, le sureau est un arbuste magique, le sureau en fleurs abrite une fée dans les légendes anciennes (la fée du sureau de Andersen), et de nombreuses histoires et contes de campagne existent sur la magie du sureau.(source luxe campagne)